YMIS Series

Promoting Knowledge in Africa

YMIS Series

Directeur : Laurent Charles Boyomo Assala

[E-mail : ymis.series@press.muntu-institute.org]

Professeur titulaire en sciences de l’information et de la communication, Laurent-Charles Boyomo Assala est politiste et sociologue. Il enseigne à l’Université de Yaoundé II-Soa et dirige l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC). Il est également Professeur invité au sein de nombreuses universités nationales (Université de Douala, Université de Yaoundé I, etc.) et internationales (Science Po Paris, Univeristé de Lyon 2, etc.). Il est expert pour l’Unesco et de nombreuses autres organisations internationales et est auteur de nombreux travaux parmi lesquels on peut citer, entre autres :

  • Études des dynamiques identitaires obliques/Study on Oblique Identity Dynamics. Guest Editor (with Auguste Aghi Bahi) of Special Issue of Africa Development, Vol XLII, N°2, 2017, Dakar, Codesria, 255 p.
  • Communication et presse d’entreprise au Cameroun. Fragments de sociologie des relations culturelles dans l’industrie, Yaoundé, CLE, 2016,181 p.
  • Communication des organisations : sociologie de la médiation organisationnelle, Yaoundé, Presses de l’UCAC, 2012, 239 p.
  • Communication et modernité sociale. Questions Nord/Sud (Avec Jean-François Tétu), Paris, L’Harmattan, 2011, 210 p.

 

Cette collection publie principalement les travaux du Yaounde Mediation and Information Studies (YMIS) mais accueille aussi les travaux qui s’inscrivent dans le champ des préoccupations du laboratoire auquel il est adossé. Le YMIS est, en effet, un laboratoire de recherche lié à l’unité de formation doctorale de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) de l’Université de Yaoundé II. Son centre d’intérêt est principalement axé sur les Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) et porte sur les modes de production, de conservation, de circulation et de représentation des savoirs et des documents dans les sociétés africaines anciennes et contemporaines. De même, il s’intéresse aux problématiques actuelles qui prennent leur source ou influent et interfèrent avec l’univers des médias et les territoires de la communication. La collection accueille les travaux adoptant une démarche pluridisciplinaire et associant les sciences du langage, les sciences sociales et les sciences cognitives, autour d’un questionnement sur les dispositifs et systèmes de médiation tels qu’ils concourent à construire les croyances et les appropriations sociales. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *